Zero Waste Basel

“Zero Waste Basel” est un groupe de jeunes qui ont pour objectif de faire prendre conscience de l’importance de la réduction, de la réutilisation ainsi que du recyclage des objets du quotidien. Notre comportement de consommation a une influence considérable sur l’environnement. « Tes actions te définissent et te décrivent”, ou en d’autres mots, les décisions que prennent les gens ainsi que leurs actions ont un impact direct ou indirect sur l’environnement.

Pourquoi réduire, réutiliser et recycler?

Parce que nos ressources naturelles ne sont pas illimitées, et disparaîtront un jour si nous ne les utilisons pas de manière durable. C’est la raison pour laquelle Zero Waste Basel s’est fixé pour objectif d’une part de rendre attentif à la problématique en rapport avec les déchets, et d’autre part de motiver et d’accompagner d’autres personnes dans la mise en place du concept Zéro Déchet.

Il y a trois ans, nous ne portions aucune attention à la quantité de déchets que nous générions chaque jour, que ce soit de par l’utilisation de mouchoirs en papier, d’ustensiles en plastique ou de nourriture jetée. Mais que s’est-il passé durant les trois dernières années ? Après avoir entendu continuellement parler de durabilité et lu des articles au sujet des déchets plastiques, qui ne peuvent à propos quasiment pas être recyclés et atterrissent dans l’estomac des animaux, nous avons décidé de réduire nos déchets ménagers. Il n’est pas possible d’atteindre le Zéro Déchet en un jour ou en un mois, mais cela va étape par étape. Pensez-y : Rome n’a pas été construite en un jour.

En Suisse, presque tous les types de déchets peuvent être recyclés, que ce soit le papier, le PET, le verre, les piles, la nourriture, les vêtements, les chaussures, etc. ; mais notre but est de réduire les déchets en amont. Nous sommes convaincus que chacun peut effectivement réduire les déchets qu’il produit en modifiant son comportement de consommation ainsi que ses habitudes d’achats.

On peut débuter par ces cinq points :

  • Planifie ta semaine à l’avance, et achète les aliments dans la quantité nécessaire. Cuits-les avant qu’ils ne périssent, ou si tu ne peux pas en faire usage, qu’ils ne sont pas encore ouverts ni expirés, amène-les dans une Foodbox, que tu peux trouver sur www.foodsharingschweiz.ch.
  • Dans le pire des cas, si la nourriture a déjà atteint la date d’expiration ou est avariée, mets-la au compost. Achète des sacs compostables ainsi qu’une carte à puce au bureau cantonal, et trouve le container le plus proche pour les déchets biodégradables. Nous avons commencé à le faire en janvier 2016, et sommes surpris que non seulement des quantités d’aliments avariés, mais aussi des épluchures d’ail et d’oignons ainsi que des coquilles d’œufs puissent être compostées. Cela nous a permis de réduire drastiquement la quantité de Bebbi Säggen“ (sacs à ordures à Bâle), puisque nous n’en utilisons plus qu’un à deux par mois.
  • Évite les aliments emballés dans du plastique. Chez Migros, Coop et dans d’autres supermarchés, il est possible de peser les légumes et fruits sans avoir de sac plastique. Prends toujours un sac en tissu ou en papier avec toi lorsque tu vas faire les courses. Tu trouves des informations sur les caractéristiques dangereuses du plastique sur le site Internet suivant : http://www.stoppp.org/.
  • Il existe de nombreux restaurants et cafés où l’on peut commander à l’emporter à Bâle et alentours, chez lesquels tu peux apporter ton propre contenant pour de la nourriture ou du café. Cela contribue d’une part à réduire les déchets plastiques, mais tu as en plus de cela souvent droit à un rabais sur tes achats, p. ex. chez Manor, Starbucks, Les Gareçons ou Vapiano, pour n’en citer que quelques-uns à Bâle.
  • Finalement : emballe tes cadeaux dans du tissu, ou utilise du papier déjà utilisé. Cela te donne par la même occasion la possibilité d’exprimer ta créativité. Ici, tu trouves plus d’informations à ce sujet : www.livegreen.ch.

Si tu es intéressé(e), rejoints notre groupe Meet-up sur www.meetup.com ou sur Facebook.