Un espace de récup’ dans les déchèteries neuchâteloises

La déchèterie intercommunale de la Croix (Cortaillod) dispose depuis 2016 d’un espace de récupération favorisant le réemploi d’objets délaissés mais toutefois fonctionnels et en bon état. Selon Caroline Métais, qui a permis à cet espace de démarrer, ce projet peut être appliqué partout, et les avantages sont nombreux.

Sensible à la problématique des déchets, Caroline a eu l’idée de trouver un débouché à tous ces objets réutilisables qui finissent en déchèterie malgré leur bon état. C’est par l’intermédiaire de Lucien Wuillemin (La Chaussure Rouge) que Caroline a pu entrer en contact avec Emmanuel Maître, le directeur de Vadec, la société en charge de la collecte et du traitement des déchets dans le canton de Neuchâtel.

Hasard ou coïncidence, les responsables de Vadec réfléchissaient déjà à cette idée et la proposition de Caroline a été l’étincelle qui a permis au projet de se concrétiser, grâce au soutien logistique d’Emmaüs Récup, qui met des bénévoles à disposition et se charge du ramassage des objets récupérés une fois par semaine. Pour cette femme active, mère de deux enfants, l’investissement pour implémenter ce projet a représenté quelques heures par mois pour prendre contact avec les bonnes personnes, participer à quelques réunions et suivre le début du projet.

Gérée directement par Vadec, c’est la déchèterie intercommunale de la Croix (ouverte aux habitants des communes de Cortaillod, Boudry, Brot-Dessous et Milvignes) qui a été choisie pour ce projet pilote. Concernant l’espace à disposition, l’association avait au départ seulement un petit container. Lors du réaménagement de la nouvelle décharge, un espace dédié à la récupération a été intégré dans les plans.

En peu de temps, Emmaüs Récup a collecté plusieurs tonnes de matériel à revendre, souvent en très bon état, voire parfois neuf : écrans plats, meubles, machines à pain, outils, jeux et bien d’autres objets.

Pour Vadec, l’impact est minime sur les volumes globaux traités et bénéficie au contraire à la société en général : « Nous sommes actifs sur l’entier de la chaîne des déchets. Quand on jette un objet, ce n’est pas forcément un déchet : il peut parfois avoir une seconde vie. La mission de Vadec, qui est une entreprise d’intérêt public, est de trouver une solution durable à la problématique des déchets. Notre priorité est donc de valoriser d’abord les objets avec la récupération lorsque c’est possible, puis la matière via le recyclage, et en dernier recours l’énergie grâce à l’incinération qui permet de produire de l’électricité et d’alimenter un réseau de chauffage à distance pour 20’000 habitants ».

La récupération ne détourne donc que quelques tonnes sur les 150’000 tonnes de déchets traités par Vadec chaque année, en sachant que ces objets finiront un jour ou l’autre par être recyclés ou incinérés. Autant retarder l’échéance et leur redonner un ou deux cycles de vie.

Dans une Suisse qui génère chaque année 6 millions de tonnes de déchets urbains par année (dont 1,6 mio de tonnes d’ordures ménagères), la filière de récupération et de réparation a un potentiel non négligeable, et ce d’une part via les économies réalisées (des déchets en moins à traiter ce sont des coûts en moins pour la collectivité et les citoyens), et d’autre part via les emplois que cela pourrait créer. Selon l’association Zero Waste France, là où 10’000 tonnes de déchets créent 3 emplois à temps plein pour l’incinération, le tri en crée 31, et le réemploi 690 !

Economies financières, création d’emplois et préservation des ressources, telles sont les promesses alléchantes de la récupération. Preuve de l’intérêt grandissant pour la récupération, cette initiative a d’ailleurs été étendue à toutes les décharges du canton de Neuchâtel.

La déchèterie intercommunale de la Croix (DILAC) sur le site Internet de la Commune de Cortaillod (NE) :
www.cortaillod.ch

Vidéo RTS – Couleurs locales, 19.09.2016 :
« NE: Emmaüs s’est installé directement dans la déchetterie de Cortaillod »


Auteur :
David Vieille, ambassadeur de ZeroWaste Switzerland pour le Jura bernois