Eco-tsapi®, la smart alternative à l’emballage alimentaire

L’eco-tsapi® est à la fois un produit novateur et une start-up au nom très significatif, si l’on parle le patois gruérien. « L’éco-chapeau », comprenez par-là le film alimentaire nouvelle génération, est fabriqué artisanalement, respectueux de la santé, de l’environnement, autoadhésif et réutilisable. Il est aussi scrupuleusement fidèle à sa fonction : la conservation des aliments. C’est Shirley Berrios, mampreneure à ses heures, qui s’est lancée dans l’aventure pour faire découvrir au grand public une alternative — déjà adoptée outre-Atlantique — à la cellophane et à l’aluminium. Elle initie ainsi une successstory des plus Swiss made.

Depuis l’été 2017, les Suisses ont un nouveau terme dans leur vocabulaire et un nouveau réflexe : l’eco-tsapi®. Il s’agit du film alimentaire naturel, autoadhésif qui se colle aux bols et aux aliments par la chaleur des mains. Face aux traditionnels aluminium et cellophane dont les méfaits se trouvent de plus en plus exposés médiatiquement, l’alternative est plébiscitée ! L’entrepreneure Shirley Berrios s’est directement inspirée des bee’s wraps déjà populaires aux États-Unis et au Canada pour créer sa version bulloise.

Home-made & handmade

L’eco-tsapi® est fabriqué artisanalement. Entièrement fait main et cousu par la patronne, il se compose d’une étoffe de coton bio imprégnée d’un enduit fait à partir de cire d’abeille suisse et d’huile de jojoba vierge bio. La cire d’abeille est compatible avec le contact alimentaire et le coton est issu de l’agriculture biologique certifiée (GOTS – Global Organic Textile Standard). Une combinaison idéale pour satisfaire les aficionados du bio, du local et de l’écologique. Et une combinaison saine pour un accessoire du quotidien qui se colle à nos aliments. Il suffit alors de chauffer le tissu avec ses mains pour le faire adhérer. Puis de le laver avec une liquide vaisselle douce sans alcool.

Les autres & le zéro-déchet

Convaincue et convaincante, la mampreneure vise d’abord le grand public. L’eco-tsapi® est livré dans un emballage composé de carton recyclable et de cellulose de bois. A 100 % compatible avec la philosophie du concept ! Quand le chapeau fatigue, compter 5 à 11 mois, Il existe l’option de le cirer une seconde fois, soi-même. Sinon il officiera volontiers comme allume-feu ou finira au compost, en lamelles. Les adeptes du zéro-déchets peuvent se le procurer « nu » dans les magasins dédiés.

Chic & safe

L’eco-tsapi® n’est pas que smart, il est chic aussi. Il varie les formes. Les ronds affichent un diamètre de 26, 33 ou 38 centimètres et les carrés des arêtes, de 20, 30 ou 35 centimètres. Quant aux couleurs, les jaunes, bleus et vert détonnent dans un paysage traditionnellement composé de monochromes pâles. Enfin, l’eco-tsapi® est aussi safe. Avant de commercialiser son emballage réutilisable, Shirley l’a fait tester et validé par un laboratoire suisse agréé.

Les raisons sont nombreuses pour adopter ce carré écolo et nombreux sont ceux qui ont déjà franchi le pas !

Site internet: www.eco-tsapi.ch