Le renoncement est-il vraiment si compliqué ? – et ce que nous en retirons

Le zéro déchet est souvent assimilé à un renoncement. “Vous avez encore de l’eau chaude ?”, “vous ne pouvez plus rien vous offrir” et d’autres déclarations similaires sont familières à tous ceux qui tentent d’appliquer le principe du zéro déchet dans leur propre vie. Il est clair que ZeroWaste change fondamentalement votre quotidien et inclut également un renoncement. Mais la question décisive est la suivante : ce renoncement porte-t-il atteinte à notre vie d’une manière négative ou l’enrichit-il ?

Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Les restrictions pendant la période du Corona virus, en particulier, offrent l’occasion de se poser cette question. Qu’est-ce qui nous manque ? La plupart des personnes sont probablement en manque de contacts sociaux, de mouvement pour découvrir quelque chose de nouveau. Cette situation extraordinaire est l’occasion d’entamer un changement, et peut-être une part de refus du surplus au quotidien.

Se passer du superflu

Nous vivons dans une société d’abondance et sommes habitués à pouvoir répondre à nos besoins. En quelques clics, presque tout est commandé – et livré chez nous, c’est confortable. L’habitude et l’impatience s’installent ainsi, nous ne savons pas vraiment pendant combien de temps nous avons besoin de ce nouvel item dans notre vie, sans compter le fait que notre situation privilégiée nous permet sans doute de nous en passer (sans avoir à le faire).

Les nouvelles habitudes prennent du temps

Changer les habitudes n’est pas facile. Il s’agit de modèles de comportement automatisés qui nous apportent sécurité et structure dans la vie quotidienne. Ceux qui osent changer leurs propres habitudes de consommation doivent s’armer de patience, mais sont généralement récompensés. L’important est d’y aller à son rythme, et de prendre une chose à la fois.

En guise d’introduction, par exemple, la résolution suivante : “Je n’achèterai pas de nouveaux vêtements pendant les trois prochains mois“ peut être un début. Et puis, ce qui semble être un énorme défi devient vite facile, voire un soulagement.

Libéré d’un poids inutile

Les nouvelles habitudes entraînent parfois des effets secondaires inattendus. Soudain, il y a plus de temps et de loisirs, les conversations et les relations changent, la pression sociale diminue, de nouveaux passe-temps créatifs apparaissent… (Le T-shirt blanc avec la tache de café, je pourrais le teindre).

Toutes nos ressources sont limitées. Ainsi, le renoncement apporte généralement quelque chose d’autre : Plus de temps, plus d’argent sur le compte à la fin du mois, de nouvelles opportunités, un air plus pur, de nouveaux contacts et bien plus encore.

Ce qui enrichit votre vie est individuel. Si pour certains, le renoncement au maquillage est un immense soulagement, pour d’autres, il constitue un véritable fardeau. Il vaut ainsi la peine de découvrir par vous-même ce qui est nécessaire et ce qui ne l’est plus. C’est ainsi que vous façonnez votre vie de manière autodéterminée et que vous donnez la priorité à ce qui est le plus important pour votre personne. Pour que vous vous sentiez bien.

Vous trouverez ici d’autres articles et conseils pour réduire les déchets et le gaspillage.