Comment j’ai réussi à débarrasser ma boîte aux lettres des publicités et des journaux gratuits

Ceux qui ne veulent pas recevoir de publicité le déclarent avec un autocollant “stop publicité” bien visible sur la boîte aux lettres. Vous pensez que cela ne sert à rien ? Alors vous êtes comme moi ! Découvrez ici comment je m’y suis prise pour que les facteurs cessent de mettre des publicités et des journaux gratuits dans ma boîte aux lettres.

Pourquoi cela ne fonctionne-t-il pas souvent ? Les publicitaires ont maintenant trouvé un moyen d’éviter l’avis “Pas de publicité”. Dans le meilleur des cas, ces autocollants empêchent que des brochures purement publicitaires atterrissent dans la boîte aux lettres, mais avec cela vous n’êtes pas encore armé contre les journaux gratuits, qui sont partiellement bourrés de brochures publicitaires.

Comment tout a commencé

Quand j’ai lu le livre de Bea Johnson “ZERO WASTE HOME”, la section sur sa propre boîte aux lettres et la publicité inutile m’a inspiré à faire quelque chose contre cette folie des ordures.

J’ai été dans ce cas pendant longtemps ! Pendant deux ans, j’ai vécu dans une ville de Saint-Gall qui ignorait tout simplement l’autocollant sur ma boîte aux lettres (en haut à côté de la fente à lettres et en bas à côté de la caisse à lait) “S’IL VOUS PLAÎT PAS DE PUBLICITÉ ET PAS DE JOURNAUX GRATUITS”. Cela m’a donc tapé sur les nerfs semaine après semaine et mois après mois. J’ai écrit des courriels aux éditeurs et j’ai essayé d’annuler tous les magazines et prospectus. Je suis même allé dans certains magasins et j’ai jeté leurs publicités dans leur propre boîte aux lettres. Beaucoup de contenu publicitaire n’est plus apparu et j’en ai reçu de moins en moins.

Lorsque nous avons déménagé dans une autre communauté en juin 2019, j’ai recommencé l’aventure de la boîte aux lettres Zéro déchet. J’ai acheté à nouveau les deux autocollants “S’il vous plaît pas de publicité” et “Pas de journaux gratuits” et je les ai mis en haut et en bas de la boîte aux lettres.

En route vers la boîte aux lettres Zéro déchet

Comme cela n’a malheureusement pas eu l’effet escompté, il m’a fallu trouver autre chose. J’ai fait des recherches et j’ai trouvé des restes de carton dans notre cave, qui pouvaient être utilisés comme des panneaux. J’ai écrit avec de grandes lettres noires sur le premier panneau : “STOP ! NOUS NE VOULONS PAS DE PUBLICITE ” et sur le deuxième panneau, j’ai écrit “MERCI” et j’ai peint un cœur dessus. Dans un élan de bonne humeur, j’ai mis les deux panneaux au fond de la boite à lait et j’ai attendu avec impatience de voir si cela allait marcher.

Mon plan a fonctionné !

Pendant longtemps, il n’y a pas eu de publicité, pas de journal gratuit et j’étais heureux et fier de mes deux pancartes. Mais au bout de deux ou trois mois, j’ai retrouvé un journal gratuit posé sur les panneaux.

J’ai retourné le panneau “MERCI” et j’ai écrit au dos de celui-ci : “NON ! PAS DE JOURNAUX ET DE PUBLICITÉS” et je l’ai laissé à côté de l’inscription “STOP…” déjà évidente. Depuis lors, il fonctionne assez bien excepté avant les élections, où des tracts et des lettres de demande se sont perdus dedans. Mais, plus de journal gratuit!

Les instructions pour l’affichage du carton

J’ai donc fait les deux signes pour ma boîte aux lettres.

  1. Affiche

Le plus grand panneau, ” STOP ! NOUS NE VOULONS PAS DE PUBLICITE ” au dos, est seulement écrit au recto et reste pratiquement inchangé dans notre boîte aux lettres.

  1. Affiche

Le signe MERCI est écrit au recto et au verso et peut donc être utilisé des deux côtés.

– Face avant : “MERCI <3”

– Au verso : “NON ! PAS DE JOURNAUX ET DE PUBLICITE”.

LE conseil contre la publicité adressée

Saviez-vous que vous pouvez renvoyer à l’expéditeur une publicité adressée non ouverte et demander en même temps à la société de supprimer votre adresse de sa base de données ? Il vous suffit d’ajouter Refusé (=acceptation refusée) à la lettre, de signer l’ordre de suppression des données et de le déposer sans timbre dans la boîte aux lettres la plus proche. L’expéditeur de la lettre publicitaire est tenu, en vertu de la loi sur la protection des données, de supprimer votre adresse de sa base de données.

Deux feuilles de 8 autocollants “Refusé” chacune (source : Konsumentenschutz.ch). Vous trouverez ici d’autres conseils utiles sur la protection des consommateurs.

 

Laissez-vous inspirer ici