Vanessa

Ambassadrice - Berne
Vanessa

Cela fait depuis le début de l’année 2017 que Vanessa essaie d’éviter les déchets. Il n’est pas possible de tout éviter. Mais comparé au passé, il y en a peu. «Avant de commencer le Zéro Déchet, on remplissait deux sacs de 35 litres par semaine.»

La famille n’a pas réduit ses déchets du jour au lendemain. Environ neuf mois ont été nécessaires pour que le ménage s’adapte. «Pour certains produits, je cherche encore des alternatives.» Par ailleurs, Vanessa a changé sa manière de cuisiner. «Avant j’avais un menu fixe en tête, maintenant je regarde ce que je peux faire avec les provisions.» Pour elle, ça a été libérateur.

Vanessa préfère ne pas être trop stricte avec elle-même et sa famille. C’est pas à pas qu’elle essaie de rendre sa vie plus écologique. «Je pense que c’est bien de se détendre et de ne pas faire du Zéro Déchet une religion.»

Socials