Le supermarché en mode Zéro Déchet

Le supermarché en mode Zéro Déchet
ou comment faire ses achats et réduire les déchets et le gaspillage

En Suisse, une grande partie de la population se rend régulièrement dans un supermarché pour faire ses achats alimentaires. Pour beaucoup, il s’agit du point de vente le plus pratique, le plus proche ou simplement le plus connu. L’offre y est souvent large, les actions alléchantes et la publicité se retrouve un peu partout.

Or, les supermarchés utilisent énormément d’emballages : papier, aluminium et surtout plastique, même dans des cas où cela n’est pas forcément nécessaire. Ce guide est un condensé de conseils pratiques basé sur l’expérience d’achats en supermarché afin de réduire la production de déchets.

Penser aux 5 R : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et enfin composter (Rot) pour guider ses achats. Refuser le sac en plastique ou l’échantillon gratuit emballé. En préparant une liste à l’avance, on minimise aussi les chances d’achats spontanés et superflus.

Voici les alternatives au supermarché que l’on peut trouver près de chez soi :
  • Le marché samedi ou dans la semaine
  • Les boulangeries du quartier auront du pain, des desserts et des croissants en vrac, ils acceptent volontiers de les servir dans le contenant ou le sac à pain amené !
  • Le magasin bio du coin pour certains produits
  • Les fermes aux alentours proposent souvent des auto-cueillettes en été, ou de la vente directe où acheter fruits, légumes, oeufs, lait, etc…
  • Les bouchers proposent souvent des saucisses, de la viande séchée, parfois même des raviolis non-emballés, introuvables en grande surface
  • Les épiceries turques/indiennes/italiennes/tunisiennes etc. du quartier, qui proposent souvent des produits en vrac

Pas à pas…

Avant de partir faire ses courses au supermarché, il est utile de se munir :

  • De sa liste de courses (version électronique, par exemple Wunderlist ou Bring!) ou sur du vieux papier réutilisé
  • Des indispensables contenants : sacs réutilisables (à acheter dans le magasin vrac habituel ou sur food-wear.ch), carton d’oeufs, contenant pour les produits liquides ou humides/sensibles, grand cabas pour y mettre le tout
  • Éventuellement des bouteilles en verre (certains supermarchés proposent du jus d’orange fraîchement pressé sur place).
  • Prendre toujours quelques contenants en plus que ce que l’on a prévu ; il y a souvent de belles surprises.
Et c’est parti !

En arrivant dirigeons nous vers :

  • Une grande partie des fruits et légumes sont proposés en vrac dans les supermarchés en Suisse, car ils sont vendus au poids. Allez-y ! Prenez vos sacs et mettez-y vos achats après les avoir pesés (pour éviter de payer le poids du sac). Oignons, ail, pommes de terre, carottes, courgettes, pommes, poires, pêches, etc.
  • Les champignons et les noix de toutes sortes sont également présents en vrac dans cette section. Vous pouvez les peser avec le même sac en plastique à chaque fois pour éviter de payer le poids du sac en tissu, ou trouver un sac en tissu hyper léger.
  • Certains supermarchés proposent aujourd’hui des pousses de plantes aromatiques emballées dans du papier.
  • Le pain

Dans l’assortiment de pain, certains produits sont pré-emballés, mais d’autres petits pains, pizzas à l’emporter et chaussons de pomme sont vendus à la pièce en vrac. Il suffit d’utiliser un sac transparent, de montrer ou de mentionner à la caisse ce que vous avez pris dans votre sac.

  • Les oeufs

Dans certains grands supermarchés, des oeufs bio suisses sont vendus en vrac et il est tout à fait acceptable de reprendre la même boîte à chaque fois. Indiquez à la caisse le nombre d’oeufs pris.

  • Le comptoir de fromages

Hormis le samedi, il est rare qu’il y ait la queue au comptoir. Vous avez ainsi un large choix de fromages suisses, italiens et français de toutes sortes. Selon la saison, différentes sortes de raclette et du mélange pour fondue sont aussi disponibles. Présentez simplement votre contenant en annonçant ce que vous souhaitez – la plupart du personnel de vente trouve cela super. Vous évitez ainsi un emballage pour chaque fromage séparément (l’étiquette reste).

Attention : il se peut que certains contenants soient refusés, tels que des contenants en verre (risque de casse) et des contenants sales (pour des raisons d’hygiène).

  • Comptoir de viandes et poissons

ll existe un large choix de différentes sortes de viande, poissons et crustacés au comptoir. Outre le fait de pouvoir acheter en vrac et de la région, il est possible de choisir son morceau et la quantité voulue, ainsi que la coupe (en filet, morceau, haché).

Dans les autres rayons, il devient très difficile de trouver des produits non-emballés.

Voici quelques trucs ci-dessous pour les produits laitiers, boissons et huiles, produits secs… pour tout de même réduire le gaspillage de ressources et les déchets incinérés (mais cela ne signifie pas que c’est « Zéro Déchet[1] »).

[1] Disclaimer : ceci n’est pas représentatif d’un mode de vie Zéro Déchet et n’est pas soutenu par l’association ZeroWaste Switzerland. Il s’agit d’une tentative de conseiller les personnes qui font leurs courses au supermarché de manière régulière et qui débutent dans le mode de vie Zéro Déchet.

  • Produits laitiers

Privilégier les produits dans des contenants en verre (comme le lait ou le yoghourt), ainsi que des produits emballés dans des contenants recyclables (pour la crème par exemple).

  • Boissons

Privilégier les bouteilles en verre (recyclables à l’infini et potentiellement réutilisables en cuisine) plutôt que celles en Tetra Pack ou plastique.

  • Pâtes

Privilégier les grands contenants et des emballages en papier (recyclables) aux emballages en plastique.

  • Huiles et condiments 

Privilégier les bouteilles en verre aux bouteilles en plastique (exemple : les huiles, le vinaigre, les contenants d’épices).

  • Conserves (cornichons, olives, pois chiches en conserve, etc.)

Privilégier les bocaux en verre (réutilisables pour vos confitures) pour les olives par exemple et prenez des conserves en métal (recyclable) plutôt que le plastique pour les pois chiche.

  • Produits exotiques

Par exemple pour le lait de coco, on peut choisir la conserve (recyclable) au lieu de l’emballage Tetra Pack.

  • Biscuits et chocolat 

Privilégiez du papier et de l’aluminium, qui sont recyclables (par exemple : le chocolat).

 

  • Pâtisserie

Prenez plutôt les emballages en papier pour le sucre, en prenant la plus grande quantité possible pour la farine ou les produits secs.

Vous pouvez aussi mentionner au propriétaire du magasin les détails qui vous dérangent (poliment et avec une proposition de solution possible) ; si suffisamment de personnes réagissent, un changement en faveur du souhait des client-e-s finira par arriver. Le vote par l’argent a encore du pouvoir.

Bonnes courses !